Annulation de l’Assemblée Générale du 26 septembre

Annulation de l’Assemblée Générale du 26 septembre

Chères amies, chers amis,

Ainsi, l’Assemblée Générale Ordinaire prévue ce samedi 26 septembre n’a pas eu lieu. Pour la quatrième fois de son mandat, le président Bachar Kouatly et son bureau ont donc annulé un rendez-vous démocratique au dernier moment.

🏛 L’arrêté du Préfet des Hauts-de-Seine (ci-dessous) indique très clairement que les fermetures n’entrent en vigueur que lundi prochain, et que les Assemblées Générales des associations ne sont pas concernées.
Aux yeux de notre ministère de tutelle, cette décision constitue donc une nouvelle entorse aux statuts. La situation sanitaire incertaine en Île-de-France pourrait expliquer cette décision.

Après un premier report en avril, cette assemblée générale avait l’obligation statutaire de se tenir avant le 30 septembre.
📅 Cette stratégie perpétuelle de programmer les échéances démocratiques à l’extrême limite du calendrier imposé prive la FFE de solutions alternatives, et la plonge une nouvelle fois dans une situation rocambolesque qui devrait la contraindre à organiser bien trop tardivement une assemblée électronique, occasionnant malheureusement des frais qui auraient pu être évités si une réelle volonté de respecter la vie démocratique existait.

Nous remercions vivement tous les clubs qui nous avaient manifesté leur confiance, et nous reviendrons vers eux pour partager les idées et les remarques que nous aurions présentées aujourd’hui.

Sincèrement,
GMI Éloi Relange

Newsletter du 14 septembre : Soutenez-nous pour l’AG FFE du 26 septembre

Bonjour ,

Dans 15 jours se tiendra l’AG de la FFE, moment démocratique important, ou tous les clubs sont amenés à voter.

Comme je vous en parlais dans notre précédente newsletter, le Président a décidé d’annuler l’élection prévue le 5 décembre prochain, amenant notre Fédération face à un risque sans précédent : la possible mise sous tutelle administrative à nos frais, voire le retrait de l’agrément sport, sanctions appliquées par le ministère des sports en cas de non respect des statuts.

Cette crise vient de l’entêtement de l’équipe en place à vouloir organiser les élections en avril, alors que les statuts imposent une durée de 4 ans de mandat maximum, soit une élection le 10 décembre au plus tard.

Tous les acteurs indépendants ont confirmé que l’élection ne pouvait se tenir au delà du 5 décembre :

  • le Comité National Olympique et Sportif Français ; (voir l’avis de conciliation) ;
  • le ministère (en confirmant que seul une AG en configuration modification des statuts  pouvait autoriser un dépassement au delà des 4 ans de mandature) ;
  • la CSOE (Commission de Surveillance des Opérations Électorales).
Read More
Élection le 5 décembre, le CNOSF a tranché

Élection le 5 décembre, le CNOSF a tranché

Chères amies, chers amis,

Lors du mois de juillet dernier, la liste Ouverture que je conduis pour le renouvellement du Comité Directeur de la FFE a dénoncé l’arrêt brutal du processus démocratique pour laquelle elle était engagée.

En proposant une interprétation fantaisiste d’un décret ministériel, le président M. Bachar Kouatly dont la parole est portée depuis la sortie du premier rapport d’inspection ministériel par M. David Ros, et son conseil juridique Me Rabbé, ont décidé de contrevenir aux recommandations de son ministère de tutelle en faisant voter l’annulation des élections au Comité Directeur de la FFE, pour la deuxième fois.

Le jeudi 10 septembre 2020, en réponse à ma demande, le Comité Olympique du Sport Français a rendu un avis tranché, implacable : la décision de reporter les élections du 5 décembre 2020 à une date ultérieure est illégale. Le renouvellement du Comité Directeur de la FFE et l’élection d’un nouveau président pour notre fédération devra bien avoir lieu à cette date.

Read More
Le comité de soutien OUVERTURE

Le comité de soutien OUVERTURE

Nous avons aujourd’hui le plaisir de vous annoncer que plusieurs centaines de personnes ont souhaité officiellement s’associer à notre projet d’avenir pour la FFE.

Star mondiale, président de club, dirigeant d’organe déconcentré, joueur de club, entraîneur, parent de jeunes joueurs, bénévole de club ou simple amateur, tous sont des passionnés de notre discipline et partagent notre démarche.

Présents depuis le premier jour ou soutiens récents, il nous importe surtout que demain, toutes ces personnes seront à nos côtés pour faire progresser la fédération avec leurs moyens et leurs talents.

Nous comptons sur chacun d’eux pour concrétiser notre vision optimiste pour la FFE de demain. Pour devenir soutien de la liste Ouverture, contactez-nous à votre tour. Chaque personne compte et donne du sens à ce que nous entreprenons !

Rapport de l’IGÉSR sur la situation du président de la FFE

Rapport de l’IGÉSR sur la situation du président de la FFE

Le 21 Mars 2019, le journal Le Monde publie un article intitulé la double casquette du Président de la Fédération Française des Échecs.
Le 30 Avril, suite à cet article, M. Bruno Fuchs député du Haut-Rhin et M. Jean-Félix Acquaviva, député de Haute-Corse interrogent par écrit le ministère avec 2 questions portant sur le possible conflit d’intérêt du président de la FFE.

CONFLIT D’INTÉRÊTS CONFIRMÉ – ÉLECTIONS ANNULÉES

CONFLIT D’INTÉRÊTS CONFIRMÉ – ÉLECTIONS ANNULÉES

Le 1er juillet 2020, la liste OUVERTURE déposait sa candidature aux élections de renouvellement du Comité Directeur de la FFE. Trois jours après, le 4 juillet 2020, le comité directeur de la FFE votait l’annulation du processus électoral à l’initiative du président Bachar Kouatly et de son nouveau secrétaire général David Ros.

Newsletter du 22 juillet : Conflit d’intérêts confirmé – Élections annulées

Bonjour ,

Le monde des échecs reprend lentement ses repères. Nous attendons tous avec impatience la rentrée de septembre et le retour progressif des activités. Elles se feront grâce aux dirigeants des clubs, qu’ils en soient remerciés. Je vous souhaite à toutes et à tous un excellent été en attendant la reprise.

Ces derniers mois, la situation au sein de l’administration de la FFE s’est fortement dégradée avec la démission du Directeur Général Jérôme Valenti, le départ du Vice-Président Gilles Betthauser et l’éviction du secrétaire général Stéphane Escafre. Ces changements sont la conséquence directe d’une gouvernance défaillante accentuée par l’échéance des élections et la sortie du rapport de l’IGESR confirmant la situation de conflit d’intérêts patent du président de la FFE. L’équipe restreinte qui dirige actuellement la Fédération a décidé unilatéralement, à l’encontre des lois et de nos statuts, d’annuler une nouvelle fois l’élection pour la repousser à une date inconnue. Cette annulation est intervenue quelques jours après le dépôt de notre nouvelle liste. Notre analyse est ici : « Conflit d’intérêts confirmé – Élections annulées »

La liste OUVERTURE, que je conduis depuis janvier, a pour objectif de proposer un projet ambitieux autour d’une équipe de colistiers au service de l’intérêt général et du développement de notre sport. Nous sommes très fiers de vous présenter aujourd’hui les premiers soutiens de notre démarche. 484 personnes, dirigeants de clubs, de ligues, de comités, joueurs, entraîneurs, organisateurs ou simplement spectateurs engagés. J’en profite pour remercier et encourager le parrain du comité : Maxime Vachier-Lagrave, qui se prépare actuellement pour l’acte 2 du tournoi des candidats qui devrait se tenir fin septembre.

Amitiés échiquéennes,

Eloi Relange
Grand-Maître International
Candidat à la présidence de la FFE

Nouvelle élection, nouvelle liste

Nouvelle élection, nouvelle liste

Le 2 Mai 2020, le processus électoral dans lequel notre liste Ouverture était engagée depuis 6 mois a été annulé. La crise sanitaire a figé notre pays. Ces six premiers mois auront permis de nous présenter, de rassembler des centaines d’actrices et d’acteurs du monde échiquéen autour de notre dynamique, et de proposer une vision.

Des ressources assurées aux CDJE : mettre fin à la crise

Des ressources assurées aux CDJE : mettre fin à la crise

La crise survenue entre les comités départementaux franciliens et la ligue d’Île-de-France des Échecs lors des dernières années a beaucoup pesé dans notre vie fédérale. Elle a traumatisé bon nombre d’acteurs échiquéens et a gaspillé les énergies. Cet épisode a montré l’absolue nécessité pour la FFE de clarifier son fonctionnement quant à la question de la réversion de la part de la licence qui revient aux ligues, et de celle qui revient aux comités départementaux.

Read More